Bilan de mi-mandat
 

Depuis 2014, pour la première fois, le Conseil Municipal comprend 6 élus d’opposition sur 27 : une nouvelle expérience pour la Majorité qui apprend à travailler avec une Minorité.

  • En 2014 nous ne pouvions pas terminer nos phrases,
  • en 2015 nous étions traités de « menteurs »,
  • en 2016 nous commencions à pouvoir nous exprimer
  • en 2017 nous sommes invités à faire des propositions …

Nous apprécions cette évolution positive pour le fameux « vivre-ensemble » !

   

Voici donc quelques propositions concrètes traduisant notre implication communale.

Nous avons apporté de la modération dans certaines décisions et nous sommes souvent à l’origine d’une concertation préalable avec les Roquettois :

  • soutenir l'extinction de l’éclairage mais se préparer à l'éclairage intelligent que les habitants attendent,
  • faire valoir le bon sens pour régler les problèmes de stationnement mais sanctionner les abus …

Sans remettre en cause le principe des subventions aux associations, ni le dévouement de leurs bénévoles, nous proposons une clarification des critères d’attribution  (selon les besoins, le nombre d’adhérents et les investissements sportifs déjà réalisés) et une formation à la présentation des bilans et budgets financiers.

 

La réserve financière de Roquettes (excédent recettes/dépenses) est de 1.898.000 €. Nous soutenons la proposition d’utiliser une partie de cette réserve financière pour compenser les augmentations de taxes de Muretain Agglo, rénover les trottoirs et réaliser les pistes cyclables.

Pour accompagner les pistes cyclables, nous proposons une prime municipale pour l’achat de vélos électriques et la création d’un service municipal de location de vélos électriques. Les solutions à petite échelle existent et leur coût est raisonnable au regard de l’incurie des transports publics (arrêts prochains de la ligne 52 et du TAM TAM) et des bénéfices pour l’environnement.

Pour redynamiser le cœur du village et créer du lien social, nous proposons un « café éphémère » sur la base d’une structure de chalet (sous convention avec un cafetier du Muretain), place Montségur depuis la fête locale jusqu’au début de l’automne.

Et enfin, nous demandons sans relâche que cette réserve financière de 1.898.000 € permette la baisse des impôts locaux, ce que rejette la majorité. Et pourtant cet excédent budgétaire provient en partie de la poche des Roquettois.

Ainsi la minorité travaille avec la majorité pour les projets qui servent l’intérêt des Roquettois et s’y oppose quand les projets nous paraissent manquer de pertinence pour nos concitoyens.


Elisabeth Dupont
50 ans
Directeur de projets
Marc Fauré
41 ans
Responsable technique
Liliane Galy
58 ans
Assistante de Direction
Jacky Rozmus
39 ans
Responsable technique
Christine Pascal
51 ans
Infirmière
Hubert Saint-Clivier
59 ans
Ingénieur Projets
 
La vraie politique est simplement le service du prochain.